UN MUSEE D'ART CONTEMPORAIN DE LA PALESTINE A JERUSALEM

Ce musée n'existe pas encore. Animée par une forte conviction sur la force de l'art, depuis un an j’essaie d’attirer l’attention de ceux qui militent pour des valeurs justes sur l'idée d'un musée d'art contemporain palestinien. Au cours d'un rendez-vous avec un conseiller culturel palestinien à l'UNESCO, j'ai appris que bien longtemps avant moi, à la fin des années soixante, un palestinien nommé Ezeldin Khalaq a pu rassembler une belle collection d'œuvre d’art réalisée par des grandes artistes internationaux et les exposer dans un lieu au Liban. Au cours d’une attaque, Israël a détruit ce musée et Ezeldin Khalaq fut assassiné en Europe. Cette fin tragique doit nous donner une raison de plus pour la réalisation d'un musée d'art contemporain en Palestine.

Aujourd'hui un grand nombre des artistes palestiniens exercent leur passion à l'étranger et certains dans leur pays. Il est temps de mettre aux regards des habitants de Palestine et d'autres pays le fruit de leur travail. Mais je souhaite une particularité pour ce musée à construire. Prenant en considération les dégâts innombrables générés par oppression, tension et agression sur les jeunes, je souhaite que deux salles leurs soient réservées. Une aux enfants de 4 à 12 ans et l'autre aux adolescents de 13 à 19 ans. Outre des effets bénéfiques sur ces catégories fragiles, la pureté de leurs œuvres fera une belle concorde avec les œuvres des artistes professionnels.

Espérant que cette idée serait agrée, assistée et accompagnée par les autorités palestiniennes et tous les autres pays à travers de l'UNESCO et coordonnée avec les efforts d'autres organismes culturels ou humanitaires, ce musée soit inauguré le plus rapidement possible.

Palestine : 60 ans d’occupation - Œuvre sur la scène de l’Institut du Monde Arabe à Paris pour la soirée de 7 décembre 2008 : ‘60 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et les Droits du peuple palestinien’

Le poids de l'injustice subi par le peuple palestinien pèse aussi sur la conscience humaine. Par nos actions justes aux côtés de ce peuple, diminuons de ce poids.

Shirine Afrouz - 2008